CategoriesGOÛT DU BON

Chandeleur : entre traditions et tendances

crêpe dans un cornet Le Lu

Cette tradition de réaliser des crêpes a beau remonter à des siècles (13ème pour certains et… 7000 avant JC pour d’autres !), elle n’a eu de cesse de se renouveler décennies après décennies pour en arriver jusqu’à se réinventer totalement.

Si elle conserve au moins une chose, sa forme ronde et bien que d’aucun dirait que rien ne vaut la « classique ancestrale », elle ne cesse de nous surprendre. De tendances à croyances alimentaires, petit tour de crêpes…

À la chandeleur, tout est permis

Qu’elles s’invitent au détour d’un boulevard, à la table d’un chef renommé ou tout simplement chez vous, les crêpes se conjuguent presque à l’infini de la pâte à la garniture. Gageons que ce petit condensé de tendances vous mettra l’eau à la bouche.

100% TOLÉRANCE

Pour répondre aux besoins de tous ceux qui souffrent d’intolérance ou préfèrent s’alimenter à partir de recettes dites « sans », les réponses sont toutes trouvées.

Parmi les astuces les plus courantes, on note bien sûr le remplacement du lait de vache par un lait végétal type lait d’amande ou lait de coco. L’un comme l’autre a l’avantage d’apporter en plus une légèreté toute particulière à vos crêpes.

Pour les intolérances au gluten, on connait bien sûr la farine de sarrasin, particulièrement parfaite pour les galettes ! Mais aujourd’hui côté sucré, il existe une kyrielle de petites pépites à tester pour surprendre vos clients : farine de coco, de châtaigne, de banane plantain, de patate douce,… et même de criquets !

Pour les vegan ? Vous le savez déjà, on remplace tout simplement les œufs par de la compote de pomme.

Crêpe sans gluten
crêpes à la pâte à tartiner maison

HOMEMADE & HOMEMADE

Quitte à faire ses crêpes maison, autant aller jusqu’à la garniture.

Après toutes ces contreverses et crises alimentaires, plus que jamais le consommateur veut être certain de ce qu’il mange.

La chantilly maison était déjà presque une règle de base et aujourd’hui c’est la pâte à tartiner qui a le vent en poupe.

Facile à réaliser, ces derniers pourraient avoir du mal à comprendre qu’on leur serve encore une version industrielle (et obscure).

Si vous voulez combler vos hôtes et clients, privilégiez et surtout affichez de façon claire si vous réalisez ces préparations maison.

Un bon point pour vous qui donnera toujours un peu plus de valeur à vos créations.

COLOR IS THE NEW CHANDELEUR

Quitte à faire ses préparations maison jusqu’à la garniture, autant s’en donner à cœur joie côté couleurs.

N’hésitez pas à donner du peps à vos chantilly, osez les bonbons, les coulis de toutes sortes.

Et pourquoi ne pas colorer directement votre pâte ? Dans ce cas on optera pour des aliments colorants sans impact sur le goût comme la betterave, pour des colorants naturels.

Si on veut y adjoindre le goût, on pensera à l’avocat… et au chocolat ou cacao bien sûr.

Un mixte de crêpes blanches et de crêpes colorées sera du plus bel effet dans votre assiette ou sur un buffet-brunch.

J’VEUX DU SOLEIL

Quand sonne la chandeleur, nous ne sommes que début février. Le temps se fait long depuis les beaux jours. Ils sont encore loin devant nous. Les crêpes, festives à souhait, sont alors l’occasion d’apporter un peu de soleil avant l’heure.

On se lâche sur les topping exotiques type fruits coupés et/ou coulis comme l’ananas, la mangue, les pitayas et leurs couleurs roses magnifiques… et pour le croquant des fruits exotiques confits ou encore de la noix de coco en copeau.

SSA MAIS PAS SSA

Sans Sucre Ajoutée mais pas Sans Saveur Ajoutée. La tendance SSA a déferlé sur les réseaux sociaux et c’est plutôt une bonne nouvelle. Après tout, les fêtes de fin d’année ne sont pas si loin et on hésite encore à remettre le couvert.
Un sujet qui ne se posera pas si vous adoptez les principes des saveurs exhaussées par les épices (cannelle, muscade, vanille, gingembre) par exemple.

N’hésitez surtout pas à ajouter la mention SSA sur votre carte. Vos clients seront tour à tour surpris de l’attention que vous leur portez et tentés de tester vos bonnes idées 0 culpabilité.

La crêpe, princesse de la street ?

Foodtruck (en bretagne mais pas que), fast food, carte rallongées et déclinées à l’infini, on parle crêpes au-delà du 2 février et c’est tant mieux.

Il n’y a pas plus simple et plus rapide à consommer qu’une crêpe. Elle s’emporte et se consomme partout. Le plus gros risque étant qu’un peu de la garniture s’échappe et tombe malencontreusement sur la chemise.

Nécessitant l’emballage pratique et mettant vos petites douceurs particulièrement à l’honneur, les crêpes peuvent partir en balade avec vous ou venir à votre rencontre.

C’est aussi un vecteur de communication qui peut être intéressant car sa surface minimale est telle que la personnalisation aux couleurs de votre enseigne est tout à fait possible.

Pensez-y !

D’ici là, nous avons une petite pépite très valorisante pour vous !

Le cornet bois en bambou. Une touche écologique… et chic.

C’est par ici.

Et pour conclure, la recette du jour

Le mot des blogueuses

“Ces petits cornets sont définitivement très inspirants. Grâce à eux, tout ce qui peut se grignoter sur le pouce s’emporte facilement. Leur côté chic et sans chichi à la fois valorise la recette. C’est en tout cas ce que l’on constate à l’engouement de nos followers sur les réseaux sociaux lorsqu’on poste un délice en cornet !”

Crêpes au lait de coco ouassous gingembre

(Pour 4 personnes) 
 

CRÊPES

250g de farine

400 ml de lait de coco

100 ml d’eau

3 œufs

1 cs de sucre de canne

1 pincée de sel

Essence de vanille

1 bouchon de rhum ambré (optionnel)

Huile de coco pour la cuisson

OUASSOUS (OU CREVETTES)

Une douzaine de ouassous (crevettes d’eau douce)

1 cc de gingembre moulu

1 cs de sauce soja sucrée

1 cc d’huile de sésame

1 cs de sauce soja

1 cs de vinaigre de riz

1 gousse d’ail

1 citron vert

+ 1 concombre

+ 1 oignon

+ 200g de fromage frais type tartare

+ huile végétale

+ paprika

crêpes au lait de coco ouassous gingembre

MACÉRATION DES OUASSOUS

Décortiquer les ouassous.

Mélanger tous les ingrédients de la marinade dans un bol

Ajouter les ouassous

Recouvrir de film alimentaire

Réserver au frais au moins 30 minutes.

 

PRÉPARATION DES CRÊPES

Mettre la farine et le sel dans un saladier.

Creuser un puit au milieu et ajouter le sucre, les œufs préalablement battus en omelette puis le mélange lait-eau au fur et à mesure.

Ajouter la vanille et le rhum.

Pour la cuisson, badigeonner une poêle d’huile de coco.

Verser un peu de pâte et laisser cuire.

Retourner dès que la pâte n’est plus liquide sur le dessus.

 

PRÉPARATION DES OUASSOUS

Mettre un peu d’huile de sésame dans une sauteuse.

Faire revenir les ouassous.

Réserver sur une assiette.

 

Dans la même poêle, faire revenir les oignons coupés préalablement en fines lamelles.

Réserver.

 

Laver puis tailler le concombre en lamelles.

 

MONTAGE

Déposer une crêpe sur une assiette.

Ajouter au bord 2 bonnes cuillères à soupe de fromage frais, 3 à 4 ouassous, des lamelles de concombre et quelques rondelles d’oignons.

 

Rouler la crêpe.


Saupoudrer de paprika (optionnel)

 

Procéder ainsi pour autant de crêpes souhaitées.

Bon appétit !

Blogueuses culinaires whereiskomess.com

www.whereiskomess.com

Sur notre blog frais et coloré, nous partagerons les recettes qui nous inspirent, que l’on aura inventées, réinventées, remasteurisées à la sauce soleil.
On croit vraiment que toute personne qui n’aime pas manger doit être malheureux quelque part dans sa vie.
Appelez ça des recettes métissées, de la cuisine fusion, peu importe au final. Ce qui compte pour nous, c’est que vous y trouviez votre bonheur, dans tous les sens du terme.

On ne sait pas bien s’il faut manger pour vivre ou vivre pour manger. Mais ce dont on est certaines c’est qu’il faut bien manger pour bien rire.

J&M, PAROLES DE BONNES VIVANTES

© Where is komess

Please follow and like us:
Laisser un commentaire