CategoriesEXPÉRIENCE CLIENT

La journée du Macaron approche à grands pas

Tout joli avec ses rondeurs caractéristiques, fondant et croquant à la fois, le macaron est un incontournable des vitrines de pâtisseries.

Cette gourmandise qui affiche autant de couleurs que de parfums est sans cesse remise au goût du jour pour le plus grand bonheur des aficionados. Il était tellement évident qu’on lui consacre une journée tout entière. Un minimum pour ce fleuron français. Et ce fut fait. Grâce à l’une des figures de la pâtisserie française : Pierre Hermé.

Le 20 mars, chaque année depuis 16 ans, le macaron est à la fête. L’occasion de se laisser aller à savourer avec délectation ces petites douceurs qui ne peuvent laisser indifférent. Avez-vous remarqué comme on ne déguste pas un macaron comme on déguste une toute autre pâtisserie ?  La « faute » à son raffinement sans doute.

Dès la conception, on parle d’attentions. C’est un travail minutieux, presque d’orfèvre. Dans tous les cas une technique à maîtriser. Mais une fois que vous l’avez bien en main, à vous les variations à l’infini !

Que ceux qui ne souhaitent pas se lancer dans le grand bain de la réalisation maison se rassurent, l’ère du macaron a encore de belles heures devant elle et les pâtissiers se font fort de continuer à nous épater.

PLUS QU’UNE CÉLÉBRATION DU BON GOÛT, UNE INITIATIVE SOLIDAIRE

Si on profite de cette journée pour tenter de battre des records d’engloutissement (délicat !) de macarons, le 20 mars est aussi et surtout l’opportunité d’assouvir sa gourmandise au service d’une belle cause. Une cause qui tient tout particulièrement à cœur à Pierre Hermé, l’initiateur de cette journée spéciale.

Chaque année, des artisans Relais Desserts de renom ne font qu’un pour soutenir une initiative solidaire dans leurs boutiques, en France et à travers le monde.

 

Toutes les recettes des ventes de cette journée seront reversées à l’association Zazakely Sambatra (Enfants heureux en malgache NDLR). L’association Zazakely Sambatra vient en aide aux plus démunis de l’île. Et ils sont nombreux quand on sait que Madagascar est l’un des pays les plus pauvres au monde.

Les enfants de moins de 15 ans représentent à eux seuls près de la moitié de la population.

Contribuer à leur apporter une vie meilleure, préparer un autre lendemain pour ce pays, voilà comment nous pouvons tous agir tout en perpétuant la tradition des macarons le 20 mars chaque année.

© Where is komess

Please follow and like us:

1 Comment

Laisser un commentaire